Remise du Prix départemental Vieilles Maisons Françaises 2019 : l’Aqueduc du parc de Dobert, à Avoise

Catégorie: 
Communiqué de presse
Thème: 

Le Département et la Délégation départementale des Vieilles Maisons Françaises s’unissent pour mettre à l’honneur les efforts de propriétaires privés sarthois pour la sauvegarde et la restauration de leurs demeures de caractère.En 20 ans, ce sont déjà 26 prix qui ont été décernés à 25 propriétaires, sur 20 communes et 9 cantons, soit 50 000 € de financement départemental.

 

En 2019, le prix départemental est attribué à Madame Hélène du Peyroux, propriétaire du château de Dobert, situé à Avoise. Il récompense la qualité de la restauration générale de l’édifice et particulièrement la restauration remarquable de l’aqueduc qui vient de s’achever.

 

L’aqueduc du parc de Dobert

 

Le prix de la Sarthe 2019, de 2500€, est donc attribué à l’aqueduc du parc de Dobert, propriété de Mme du Peyroux. Situé dans une boucle de la Vègre, le château de Dobert a été bâti au XVIIIe siècle sur l'emplacement d'un manoir de la fin du moyen-âge. Au début du XXIème siècle : l’aqueduc de Dobert, témoin des belles idées des physiocrates et de leur ouverture au monde, est en piètre état. Plusieurs arches sont entièrement écroulées, les autres ne tiendront pas debout encore bien longtemps si elles ne sont pas rapidement réparées. Un projet de restauration s’est imposé aux propriétaires afin de préserver ce monument exceptionnel et original.

 

Le projet de restauration

 

L’association des « Amis de Dobert », dont la mission est d’entretenir et animer le château, les communs et le parc de Dobert, décide en 2015 d’entreprendre cette restauration. Madame Lucyna Gautier, architecte du patrimoine, établit la demande de permis de construire. Grâce à des subventions publiques (DRAC, Région et Département), qui s’engagent pour 15% du montant des travaux (Etat et Région) et 10% (Département). La restauration durera 3 ans (2017, 2018, 2019). Au total, le montant des travaux s’élèvera à 116  761 €.

                                               

Et ensuite ?

Une fois la maçonnerie achevée, il restera l’aménagement des abords à envisager et la réalisation d’un panneau retraçant l’histoire de ce monument et sa restauration.

 

Pourquoi un Prix VMF/Département?

Leurs demeures ont des qualités architecturales, artistiques et historiques qui sont des témoignages de la richesse et de la diversité du patrimoine bâti de la Sarthe. C’est donc naturel que le Département et l’association VMF récompensent les efforts de ces particuliers pour la sauvegarde et la mise en valeur de ces joyaux.  Le prix départemental vient saluer l’investissement et la patience de ces propriétaires passionnés dont les efforts longs et importants constituent à chaque fois une véritable aventure humaine. Ce prix donne également la possibilité de réaliser une étude archéologique et architecturale du bâti pour faciliter les orientations et les choix des restaurations.

 

L’association nationale des V.M.F. compte près de 20 000 adhérents sur l’hexagone dont environ 400 en Sarthe. Le Département de la Sarthe, qui met en oeuvre une politique de préservation et de valorisation du patrimoine tout au long de l’année, s’inscrit naturellement dans cette démarche.

 

* Historique / Remise du prix départemental VMF 1999-2018

1999 : La Haye le Vicomte (Luché-Pringé)

2000 : Maison de Contilly

2001 : Château de Saint-Aignan

2002 : Logis de Maupertuis

2003 : Manoir de l’Echenay (Assé-le-Boisne)

2004 : Château de Cogners

2005 : Manoir de Combre (Moitron-sur-Sarthe)

           Château de la marcellière (marçon)

2006 : Manoir de Sourches (Précigné) &       Manoir de la Beunêche (Roëzé-sur-Sarthe)

2007 : Château de Montmirail & Château de Saint Mars-la-Brière

2008 : Logis de la Danière (Amné-en-Champagne) & Commanderie du Gué Liant (Moitron-sur-Sarthe)

2009. Château de Dobert (Avoise) & Manoir de la Faverie(Beaumon-Pied-de-Bœuf)

2010. Château de Bois-Vouvray (Vouvray/Loir)

2011. Manoir de Beaumont le Chevreuil (Joué-en-Charnie).

2012 : Château de la Chesnay (Saint-Mars-de-Locquenay)

2013 : Moulin de Mervé (Luché-Pringé)

2014 : Logis de la Papinière(Chemiré-le-Gaudin)

2015 : Maison des Deux Amies au Mans (Cité Plantagenêt)

2016 : Chapelle de Montabon à Noyen‐sur‐Sarthe

2017 : Manoir de Guiberne à Vallon-sur-Gée

2018 : Maison du pilier aux lions, Le Mans

2019 : Château de Dobert (Avoise) : restauration de l’aqueduc

06/12/2019

Yvré-l’Evêque – Abbaye Royale de l’Epau