Discours des vœux à la presse 2020

Catégorie: 
Autres documents
Thème: 

Mesdames, Messieurs, les Directeurs, Rédacteurs en Chef, Journalistes, Rédactrices et rédacteurs, photographes,

 

Mes Chers Collègues,

 

Mesdames, Messieurs,

 

Chers amis,

 

Je suis heureux de vous accueillir aux côtés de mes collègues et vous remercie d’être présents aussi nombreux.

 

J’y vois la preuve de la belle vitalité et du dynamisme de la presse sarthoise et de son intérêt pour notre collectivité de proximité.

 

Je tiens donc à vous adresser, à chacune et chacun d’entre vous, ainsi qu’à vos proches, des vœux très chaleureux et cordiaux pour cette nouvelle année.

 

De nouveaux visages sont présents parmi nous aujourd’hui et je m’en félicite, bienvenue à vous et bienvenue en Sarthe pour certaines et certains.

 

A cet instant, je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour vos collègues qui nous ont quittés cette année. Je pense à :

 

Murielle Desmoulins, novembre 2019

Reporter à la rédaction d’Ouest-France au Mans, originaire de l’Orne, Murielle Desmoulins a d’abord été secrétaire de rédaction au journal « L’Agriculture sarthoise ». Elle intègrera Ouest-France en 2007 au service mise en page. Après une formation interne, elle devient journaliste en 2011, au sein de la rédaction de Sablé, puis en charge de l’agglomération du Mans. Journaliste de terrain, à la fibre sociale affirmée et au professionnalisme indéniable, elle était mordue d’actualité et passionnée par les histoires du quotidien et les rencontres avec les Sarthois.

 

Pierre Lawless, octobre 2019

Arrivé de l’Est de la France en 2004, Pierre Lawless avait débuté sa carrière de journaliste au sein du journal « Les Dernières Nouvelles d’Alsace », après avoir suivi ses études au Centre universitaire d’enseignement du journalisme de Strasbourg. Ce Sarthois d’adoption a ensuite endossé les rôles de rédacteur en chef des chaînes de télévision France 3 Maine et de LMTV, pendant de nombreuses années. Un poste qui avait été créé pour lui à l’époque par la chaîne de télévision, qui s’appelait encore alors Canal 8. Auteur d’un brillant documentaire sur la prise en charge de l’autisme en milieu scolaire, passionné de politique et de débats, il était également un membre fondateur du Club de la Presse du Maine.

 

Pierre Péan, juillet 2019

Journaliste d’investigation originaire de Sablé-sur-Sarthe, Pierre Péan est décédé à l’âge de 81 ans. Ce passionné d’histoire avait écrit 3 ouvrages sur le résistant Jean Moulin. L’« enquêteur » qu’il était a laissé son empreinte dans le paysage médiatique national pour ses articles et ses livres parfois polémiques, épinglant tour à tour Mitterrand, Kouchner ou encore Jean-Marie Le Pen.

 

Nos pensées vont vers leurs familles et amis, ainsi qu’à vous qui les avez très certainement connus et appréciés dans leur travail.

 

L’exercice des vœux est toujours un peu convenu, mais il offre l’opportunité de regarder brièvement dans le rétroviseur tout en se tournant également vers l’avenir.

 

Je ne veux pas manquer l’occasion d’évoquer ici la révolution numérique de l’information, à laquelle vous êtes confrontés, la concurrence des réseaux sociaux qui sont des nouveaux paramètres à prendre en compte dans l’exercice de votre profession.

 

Dans un monde de communication de plus en plus à très haut débit, la vérification de l’information – qui donne  la crédibilité à la presse - ne doit pas céder devant la dictature de l’urgence, et je sais que vous y êtes attachés.

 

Quoi qu’il en soit, en Sarthe, si j’en crois les sujets les plus « likés » sur les réseaux sociaux de la collectivité, 2019 a été synonyme de victoires sportives, avec la montée du Mans FC ou l’édition prestigieuse des 24 Heures du Mans ; de chantiers routiers comme l’échangeur de l’Huisne Sarthoise ou le giratoire de l’Océane ou de la route de Laval ; ou encore d’aménagements urbains comme la naissance du nouveau quartier de la Visitation ou la déconstruction de l’ancienne Cité administrative !

 

Pour l’anecdote, le record de la vidéo la plus vue est celle du «grignotage» de l’ancienne Cité administrative, visionnée plus de 280 000 fois sur Facebook.

Comme vous avez pu le découvrir avec la carte numérique des voeux du Département, réalisée à partir des très jolies photos des Instagramers Sarthois exposées actuellement sur les grilles de l’Hôtel du Département, la Sarthe a été : bucolique, active, légendaire, authentique, créative, verte, zen, connectée, secrète, multiple, étonnante, élégante, équilibrée, paisible, charmante, touristique, naturelle, pittoresque et lumineuse. Autant d’adjectifs qui ne suffisent pas à décrire la richesse et la diversité de l’actualité de 2019.

 

Car, avec le Département de la Sarthe, les sujets n’ont pas manqué !

 

« Ce qui s’est passé en Sarthe en 2019 »

 

La Fibre arrive chez nous, vraiment ! : Après la signature le 20 décembre 2018 de la Délégation de Service public, le déploiement de la fibre optique s’est poursuivi activement dans tout le département. Les chantiers sont lancés partout en Sarthe. Un site d’éligibilité a été créé afin que chaque Sarthois puisse suivre en temps réel ses possibilités de raccordement. 9 opérateurs sont déjà présents sur le réseau Sarthe Numérique, dont deux grands opérateurs nationaux (Orange et Free) ont fait leur arrivée en 2019. De nouveaux Contrats de Territoires Innovants ont été signés avec les Communautés de Communes. 225 tiers-lieux numérique sont aujourd’hui disponibles. A la fin de l’année 2020, ce seront 100 000 prises qui auront été déployées en Sarthe.

 

La Sarthe est le 1er département des Pays de la Loire en nombre de communes connectées : sur 130 communes aujourd’hui raccordées, 100 sont sarthoises.

 

La poursuite de l’objectif d’une Sarthe 100% reliée à la fibre en 2022 est une réalité quotidienne, restez connectés.

 

4275 kilomètres de routes sont départementales et les chantiers d’envergure s’y succèdent. Qu’ils aient été achevés comme la Déviation de Saint-Calais, le giratoire Jacques Bouillault à La Flèche, les giratoires de Trangé, de Pontvallain ou encore La Hutte, ou bien qu’ils aient été initiés comme la construction de l’échangeur de l’Huisne Sarthoise – diffuseur autoroutier La Chapelle Saint-Rémy-Connerré – Beillé, le giratoire de l’Océane, les travaux sur les ponts de La Ferté-Bernard, ou encore la suppression du passage à niveau de Rouessé-Vassé, les chantiers routiers sont toujours d’actualité en Sarthe ! Et en 2019, l’ambition a été mise sur la biodiversité en bords de route, les mesures compensatoires environnementales, le fauchage raisonné. Les routes sarthoises sont de plus en vertes, que l’on y roule à 80 ou à 90 km/h. 

 

L’écologie donc, chaque jour plus au cœur des politiques départementales… Le Département a poursuivi en 2019 – et poursuivra en 2020 bien évidemment – sa politique de préservation de la biodiversité et de la nature sarthoise. Acquisition de l’Espace Naturel Sensible de la forêt de Brette-les-Pins, acquisition de la cave de Luché-Pringé pour protéger les chiroptères, soutien à l’ambitieux projet de Géoparc Normandie-Maine autour du lagon bleu de Sillé-le-Guillaume et de la Vallée de Misère… Sans oublier une importante aide aux particuliers créés en 2019 : l’aide aux bocages, aux haies, à la reconstitution de mares pour les particuliers.

Une année 2019 également placée sous le signe de l’Eau.

 

2019 a permis de mettre en avant l’importance du tourisme fluvial, avec la naissance de la première écluse témoin à Solesmes (+ 10 000 visites dans l’été). Un tourisme fluvial populaire, grâce à des ouvrages bien entretenus par le Département, notamment au moment des écourues, qui ont lieu tous les 3 ans, de septembre à novembre. Cette année, le remplacement des portes de l’écluse de Chaoué, ou encore les travaux de Fillé-sur-Sarthe ont complété les nécessaires travaux de maintenance des ouvrages.

 

Septembre 2019 aura aussi – et surtout – été marquée par le caractère exceptionnel de la rentrée des collèges : 7 inaugurations, 2 changements de nom, 1 galerie d’art dans un collège, 1 semaine du goût très réussie dans un collège ayant déjà atteint les 70%, des distributions de chèques collèges et de dictionnaires dans tous les collèges du Département, des visites architecturales dans le cadre des Journées Nationales de l’Architecture dans 3 collèges du Département… Le Département met tout en œuvre pour favoriser l’épanouissement scolaire des collégiens. Bâtiments ultra-modernes et performant en énergie, que nombreux d’entre vous ont eu la chance de visiter à l’occasion de nos multiples inaugurations et initiatives citoyennes le défi éco-marmiton, les classes de cadets de la sécurité civile, ou encore les classes presse, sont les maitres mots de la politique départementales en matière d’éducation.  Le saviez-vous ? Des résidences photographiques ont même permis à certains élèves d’être exposés à l’Epau durant la saison photographique estivale.

 

Une Abbaye Royale de l’Epau qui s’est d’ailleurs surpassée en 2019 !

 

Certains anniversaires marquent plus que d’autres ! Les 60 ans de l’acquisition par le Département de l’Abbaye Royale de l’Epau ont été l’occasion de célébrer la magnifique rénovation de l’édifice cistercien depuis son rachat par la collectivité. Succès indéniable et populaire de l’exposition Black et Mortimer, saison photographique de qualité, exposition archivistique exceptionnelle, hausse continue de la fréquentation touristique et évènementielle, succès du Festival de l’Epau, des siestes Teriaki, de l’EuropaJazz, exposition inédite sur le héros de BD Western Blueberry… Une fréquentation d’ailleurs exponentielle en cette fin d’année grâce aux illuminations ouvertes gratuitement aux Sarthois. Plus de 25 000 visiteurs se sont pressés pour découvrir le voyage lumineux et sonore de l’Epau qui se clôturera ce dimanche 19 janvier, parfois même, plus de 2000 visiteurs par jour. Un succès mérité pour les équipes de Sarthe Culture en charge d’animer le site. Enfin, on ne peut pas mentionner l’année écoulée à l’Epau sans parler des fouilles archéologiques exceptionnelles qui s’y sont déroulées à l’automne, en prévision du futur déplacement du gisant de Bérengère en 2020.

 

L’année 2019 aura également renforcé le rôle de chef de file du Département en matière de solidarité.

 

Un meilleur accueil dans les circonscriptions de solidarité du Département telles que Courboulay et Sablé inaugurées toutes les deux dans l’année, de l’approvisionnement local dans les EHPAD et plus récemment le lancement d’une importante campagne visant à recruter 50 nouveaux assistants familiaux dans l’année. Le Département affirme chaque jour son rôle de chef de l’action sociale auprès des Sarthois par le biais d’innovations et de services de proximité.

 

Enfin, comment évoquer 2019 sans parler du chantier de la déconstruction de la cité administrative et du réaménagement du quartier Chanzy !

Le Conseil départemental, propriétaire des lieux, a procédé à la déconstruction de la cité administrative afin de réaménager l'espace Chanzy. Un chantier débuté à l’été 2019 qui se poursuivra par l’agrandissement du parc Victor Hugo (+1300m2) et la création du plateau sportif pour les élèves du collège Berthelot. Quant au blockhaus situé à proximité, il abritera bientôt un Historial des guerres en Sarthe, rappelant les conflits qui ont marqué notre territoire depuis 1871. Cet ensemble sera bordé par des grilles qui fermaient auparavant la façade de la Visitation, rue Gambetta. Car pour le clin d’œil, le nouveau quartier de la Visitation, est également une ancienne propriété départementale, gageons que l’espace Chanzy bénéficiera du même accueil chaleureux des Manceaux que celui-ci !

Je vous invite d’ailleurs, si vous le souhaitez, à revivre 2019, comme si vous y étiez, avec les 3 casques de réalité virtuelle qui sont mis à votre disposition, pour découvrir : le collège de Bercé et la déviation de Saint-Calais, tous deux inaugurés en 2019, ainsi que deux Espaces Naturels Sensibles propriété du Département : La Vallée de Misère et le site archéologique d’Aubigné-Racan. Bonne visite !

Comme vous le savez surement le Conseil départemental a pris la résolution pour cette année qui débute d’accroître ses dynamiques d’investissements. Voies vertes, mutuelle solidaire, travaux sur les routes et dans les collèges… De nombreux projets qui j’espère attireront votre attention !

 

« Ce qui fera l’actualité en 2020 ! 100 M€ d’investissements utiles sans augmentation d’impôt »

 

En 2020, le Département mettra en place « Sarthe Mutuelle » (Complémentaire santé solidaire) en faveur des Sarthois, dont la mise en œuvre opérationnelle sera assurée par l’association d’assurés «Actiom» avec le double objectif de faciliter l’accès aux soins des sarthois les plus fragiles tout en limitant l’impact financier pour les ménages. En matière de Solidarité, de nombreux projets verront également le jour comme la Maison Départementale de l’Autonomie, le dispositif « Familles Solidaires » ou encore l’ouverture d’une nouvelle antenne Solidarité à Coulaines regroupant l’ensemble des services accueillant du public sur ce territoire et l’aménagement de l’unité Le Mans Coëffort.

 

En 2020, le Département accompagnera le Service Départemental d’Incendie et de Secours dans un projet d’équipement de caméras de surveillance des massifs forestiers sur le territoire départemental pour répondre aux risques de feux d’espace naturel tels que constatés courant de l’été 2019

 

En 2020, de nouvelles opérations lourdes de restructuration des collèges seront réalisées telles que Les Sources au Mans (4,4 M€), les demies-pensions des collèges du Vieux-Chêne à La Flèche (3,5 M€), JF Kennedy à Allonnes (4,5 M€) ou encore Léo Delibes à Fresnay-sur-Sarthe (4,4 M€). Sans oublier la restructuration partielle du collège Pierre Belon à Cérans-Foulletourte (4,5 M€), la rénovation thermique du collège Georges Desnos à La Ferté-Bernard (1,7 M€), l’extension du préau du collège Joséphine Baker au Mans et bien sûr, l’évaluation des futurs projets de restructurations majeures ou d’amélioration de la performance énergétique des locaux pour les collèges Jules-Ferry à Saint-Calais, Petit Versailles à La Flèche, Les Quatre Vents au Lude ou encore Le Joncheray à Beaumont-sur-Sarthe

 

En 2020, des aménagements importants du réseau routier départemental vont s’achever, tels que : la trémie l'Océane à Saint-Saturnin, la suppression du Passage à niveau de Rouessé-Vassé, l’aménagement d'un tourne à gauche carrière de Beauchet, l’aménagement du double tourne à gauche à Béthon ainsi que du carrefour à Montaillé ou encore la réalisation du passage Vaux à Yvré-l'Evêque.           De nouvelles opérations structurantes suivantes seront en étude tels que : la déviation de Sillé-le-Guillaume RD310 / RD 304 (étude de faisabilité), ou encore la modernisation de la RD 92 entre les giratoires de Beauséjour et du Cormier.

 

En 2020, la part belle sera faite aux tourisme avec le développement des voies vertes (projet de 100 km) avec l’autorisation de fermeture de deux premières voies attendues pour le second semestre 2020 (Montval/Bessé-sur-Braye et La Suze-sur-Sarthe/La Flèche) et la réalisation de premiers travaux de débroussaillage et relevés complémentaires pour préparer la dépose des voies au 1er semestre 2020, la valorisation du patrimoine du département au travers d’une grande exposition à l’Abbaye Royale de l’Epau autour de la peinture religieuse du XVIIème siècle à l’automne 2020, ou encore la création de stations de Trail en Sarthe.

 

Enfin, parmi les temps forts que vivra notre département, il y aura bien sûr les rendez-vous démocratiques.

 

Qu’il s’agisse des prochaines élections municipales et sénatoriales, ou encore, dans un autre registre, des Assises de la Sarthe.

 

En effet, je prendrai l’initiative d’organiser les 1ères « Assises de la Sarthe » qui réuniront l’ensemble des représentants des collectivités locales, sur le modèle de «Territoires Unis» porté au niveau national par l’Association des Maires de France, l’Assemblée des Départements de France et Régions de France.

 

Cette rencontre sera l’occasion d’imaginer de nouvelles coopérations afin de régénérer l’action publique, au service des Sarthoises et des Sarthois et de nos territoires, et de préparer nos contributions à une nouvelle étape – tant attendue - de la décentralisation.

 

 

Enfin, nous célèbrerons les 230 ans des bons et loyaux services du Département !

 

En effet, c’est un décret du 22 décembre 1789, voté par l’Assemblée constituante qui a créé les collectivités départementales et établit, le 15 janvier 1790, une nouvelle carte du territoire français, subdivisé désormais en 83 départements dont celui de la Sarthe.

 

Une occasion de se saisir de cet anniversaire pour rappeler au grand public le rôle essentiel des collectivités départementales en matière de proximité.

 

Le Département est un maillon incontournable de l’organisation territoriale. A l’heure où les Français se sentent de plus en plus éloignés des décisions qui les concernent, il paraissait plus qu’opportun de rappeler à tous l’Histoire et le rôle des Départements, collectivités du quotidien. La Sarthe mettra à l’honneur les grands temps de l'institution en réunissant les archives témoignant de l'histoire de la collectivité et en organisant des expositions expliquant son fonctionnement actuel et ses compétences. Au programme, pêle-mêle, de ce cycle de célébrations : plusieurs expositions (photos, archives, numériques), la création de deux livres (junior/tous publics), et peut-être même un jeu grandeur nature sur le Département… De nombreuses surprises vous attendent !

 

Mes chers amis, que serait la démocratie sans la presse ? Cinq ans après les terribles évènements de Charlie Hebdo, les français connaissent la réponse, et je remercie chacun d’entre vous, que je rencontre régulièrement sur le terrain.  Vous qui vous faites la voix de tous, la voix des Sarthois, la voix des idées, la voix de la contradiction, la voix de la liberté. « Notre liberté dépend de la liberté de la presse, et elle ne saurait être limitée sans être perdue. » a dit Thomas Jefferson. Dans ce climat parfois défiant, où les fake news fleurissent, je me félicite d’être chaque jour face à une presse sarthoise animée d’une seule et même passion, celle de l’information.

 

Permettez-moi de conclure en vous adressant une nouvelle fois mes vœux les plus sincères, et en vous souhaitant un total épanouissement dans vos projets professionnels. Bonne Année !

 

Photos d'illustration - Droits CD72

14/01/2020

Hôtel du Département, Le Mans